Présentation 3D
Visualiser une image en 3D procède de deux techniques principales : la stéréoscopie et les anaglyphes.

La stéréoscopie



La stéréoscopie est la production d'une image 3D à partir de deux images 2D juxtaposées.  C'est le cas de la photo ci-dessus. Une photo pour chaque œil.
Pour visualiser le relief, il faut d'abord s'éloigner de l'écran (au minimum 80 cm à 1 m). Si l'on est trop près, gare aux maux de tête !
Puis repérer dans l'une des deux vues un détail particulier. Il faut ensuite "loucher" très progressivement pour amener en coïncidence ce détail avec le même de l'autre vue. Ce n'est pas toujours simple... Le basculement de la tête vers la droite ou vers la gauche est utile pour la superposition des deux images. Lorsque cette superposition est atteinte, trois images sont visibles. Seule l'image centrale est nette. Et elle est en relief ! Nous pouvons alors déplacer le regard à l'intérieur de cette vue centrale pour admirer l'ensemble.
Cette technique n'est malheureusement pas à la portée de tous. En cas d'échec, voir la technique des anaglyphes.


Les anaglyphes

Ici, les images de chaque œil sont contenues dans une seule vue dont les éléments sont colorés. Pour percevoir le relief, un accessoire est nécessaire, ces lunettes qui vont colorer la vision de l'œil gauche en rouge, et celle de l'œil droit en bleu ciel (cyan).

L'effet est également saisissant, mais des images fantômes peuvent apparaître, qui gênent la perception. Des couleurs peuvent être perdues.
Je préfère quant à moi la première technique.

Pour visionner les photos stéréoscopiques,
cliquer ici.
Pour visionner les anaglyphes, cliquer ici.

Top